Le taux d’incidence remonte après deux mois de baisse

Covid-19

lege©turk_stock_photographer-istock

Sur la semaine du 30 mai au 5 juin 2022, les taux d’incidence et de positivité du Covid-19 augmentent après huit semaines de baisse. Le nombre de tests RT-PCR et antigéniques est plus élevé également sur cette semaine 22.

Avec 40 151 nouveaux cas confirmés au 9 juin 2022 (+58,3% en 7 jours), Santé Publique France indique une hausse des taux d’incidence et de positivité du Covid-19 en semaine 22 dans la plupart des classes d’âge et des régions (taux d’incidence 243,9 au 06/06/2022). Les indicateurs hospitaliers continuent quant à eux leur diminution. Selon l’enquête Flash S21 du 23/05, le sous-lignage BA.2 du variant Omicron reste majoritaire et représente 80% des séquences interprétables. Les sous-lignages BA.4 et BA.5 augmentent et représentent respectivement 1,1% et 18,0% des séquences interprétables.
1 229 700 tests RT-PCR et antigéniques pour la détection du SARS-Cov2 ont été validés (dont 52,1 % de tests antigéniques), en semaine 22, soit 17% d’augmentation par rapport à la semaine 21, selon les chiffres de la Drees (direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques). « La semaine précédente comportait toutefois un jour férié, le jeudi de l’Ascension, ce qui peut expliquer une partie de l’augmentation du volume de tests entre les deux semaines » nuance-t-elle.
Par ailleurs, la « diminution de l’adhésion aux gestes barrières, et notamment du port du masque, se confirme en mai 2022 (-8 % entre les vagues d’avril et de mai) » selon l’enquête l’enquête CoviPrev. Santé Publique France insiste sur le fait que « l’effort de vaccination doit se poursuivre : au 07 juin, seulement 31,0% des 60-79 ans et 28,4% des 80 ans et plus éligibles à la seconde dose de rappel l’avaient effectivement reçue ».

N.B-S.