Une dose de rappel pour 18 ans et plus

Covid-19

©AtlasStudio-istock

Alors que la progression du virus s’accélère sur tout le territoire, la HAS préconise de proposer un rappel aux personnes de 18 ans et plus, 5 mois après la primo-vaccination. 

Quelques jours après sa recommandation de l'administration d'une dose de rappel à l’ensemble des personnes âgées de 40 ans et plus, devant le contexte épidémique actuel préoccupant, la HAS préconise aujourd'hui une accélération de la campagne vaccinale avec l'administration d'une dose de rappel chez les personnes âgées de 18 ans et plus dès 5 mois après la primovaccination. "La précédente recommandation d'élargir la campagne de rappel aux plus de 40 ans se fondait sur le seul bénéfice individuel démontré par les études en vie réelle (en termes de risque d'hospitalisation, de forme sévère et de décès). Les éléments de modélisation permettent d'apporter des arguments solides en faveur d'un bénéfice populationnel d'un élargissement de la campagne de rappel" précise la HAS.
Pour rappel, dès la fin du mois d’août, la HAS a recommandé l’administration d’une dose de rappel au moins 6 mois après la primovaccination pour les personnes de 65 ans et plus, ainsi que pour toutes les personnes atteintes de comorbidités augmentant le risque de formes graves et de décès liés à la Covid-19. Ce rappel doit se faire par un vaccin à ARNm, quel que soit les vaccins administrés en primovaccination, et pour les moins de 30 ans uniquement avec le vaccin Comirnaty de Pfizer.

N.B.S.