Accréditation, biologie délocalisée, baisses de tarifs : le SDB fait le tour de l'actualité

Profession

©DR


Interviewé dans le cadre de l’émission BIO-M, diffusée par le Syndicat des biologistes (SDB), avec le soutien du groupe Eurobio Scientific, François Blanchecotte, président du SDB, est revenu sur l'actualité de la profession le mardi 23 mars 2021.

Les décrets et arrêtés concernant l’accréditation des laboratoires de biologie médicale sont parus il y a quelques jours.  « On est arrivé à un texte cohérent, a relevé François Blanchecotte,soulignant le travail de la Commission nationale de biologie médicale sur le sujet. Ilfaut maintenant que la profession s’en empare et qu’il y ait une discussion avec le Cofrac ». La mise en œuvre de cette accréditation dans tous les laboratoires, initialement prévue pour le 1er mai, a fort heureusement été repoussée de six mois, au 1er novembre 2021. Mais ce travail sur la qualité ne s’arrêtera pas là puisqu’une nouvelle norme mondiale est à présent sur la table avec laquelle « il va falloir que la France se mette en concordance ».

L’année 2021 sera également marquée par un autre chantier : la biologie délocalisée puisque le gouvernement souhaite qu’elle s’applique à un certain nombre d’examens : « contrôler les machines, s’engager sur la qualité n’est pas facile à faire », a noté le Dr Blanchecotte.

Par ailleurs, en 2020, les dépenses de biologie médicale ont diminué par rapport à l’année précédente, événement rare. Nul doute que 2021 sera encore une année atypique qui nécessitera d’autres négociations avec l’Assurance maladie dans le cadre de la contractualisation triannuelle. "La baisse de nomenclature prévue d’ici à 2022 devrait redonner à l’Assurance maladie environ 80 millions d’euros", estime le responsable syndical. Il semble en tout cas confiant à la veille d’une année présidentielle, soulignant que les réflexions du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance maladie (HCAAM) sur l’évolution de l’objectif national de dépenses (Ondam) vont aujourd’hui dans le sens d’une meilleure prise en compte des besoins des Français.

V.D.