Vers des tests antigéniques sur prélèvement sanguin ?

Covid-19

©AegeanBlue-istock

La HAS rend un avis favorable pour un forfait innovation finançant l’étude COVIBLOOD menée par la firme AAZ et l’AP-HP.

Les tests antigéniques sur prélèvements sanguins, moins invasifs, « pourraient constituer une alternative plus acceptable chez certaines populations (enfants, personnes âgées, personnes présentant des troubles psychiatriques…) » indique la HAS. Cela pose la question de leur performance pour « diagnostiquer les personnes symptomatiques, mais aussi dans le cadre du contact tracing et de dépistages à plus large échelle ». Les études existantes n’étant pas assez robuste pour conclure, la HAS s’est prononcée favorablement à l’attribution d’un forfait innovation pour utiliser les tests antigéniques (rapides et ELISA) sur prélèvement sanguin au cours de l’étude COVIBLOOD menée par la firme AAZ et l’AP-HP, dans son avis du 4 février 2021. L’objectif est d’évaluer les performances de deux types de tests sur prélèvement sanguin, les tests immunochromatographiques rapides sur sérum, permettant une détection qualitative en moins de 30 minutes de l’antigène N sérique et les tests ELISA en microplaque, permettant une détection quantitative de l’antigène N sérique. Cette étude comparative devrait être menée pendant 3 mois et inclure 1467 patients. Sur la base des données recueillies, la HAS rendra un avis sur le remboursement de ces tests.

NBS