Stratégie d’identification des variants

Covid-19

©Okan Celik-istock

La marche à suivre pour identifier au plus vite les variants en circulation a été publiée samedi dans le DGS-Urgent n°2021_08 et l’arrêté paru le 23 janvier au Journal Officiel.

Afin de cartographier la présence et la circulation des variants du Sars-CoV-2 présents en France, la direction générale de la santé (DGS) a publié un message urgent samedi 23 janvier, complété par la publication d’un arrêté au Journal Officiel. « C’est en fonction de cette cartographie que le Gouvernement et les autorités sanitaires vont pouvoir prendre leur décision quant au re-confinement et ses éventuelles modalités » indique le SDB (Syndicat des biologistes).
Depuis samedi dernier, des kits RT-PCR spécifiques sont disponibles sur l’ensemble du territoire (voir la liste sur https://covid-19.sante.gouv.fr/) « pour réaliser des tests RT-PCR de criblage de variants, sur la base d’un premier test RT-PCR positif. Cette deuxième RT-PCR avec kit spécifique de criblage de variants suit les mêmes règles de facturation que la RT-PCR initiale » indique la DGS. Selon les consignes de la DGS et de l’arrêté, une double analyse doit être faite sur l’ensemble des résultats positifs de RT-PCR. « Cette RT-PCR de criblage est réalisée avec l’un des kits détectant un ou plusieurs variants connus à ce jour et a minima le variant VOC 202012/01 » précise la DGS. Cette double analyse ne concerne pas les tests antigéniques. Les prélèvements des tests RT-PCR positifs doivent désormais être envoyés vers les plateaux techniques désignés par les ARS (agences régionales de santé) pour identification du variant. « Les laboratoires de biologie médicale doivent conserver les prélèvements ayant donné lieu à une RT-PCR afin de permettre la réalisation d’un second test de criblage aux variantes, et sont tenus d’envoyer sans délai aux plateformes réalisant ce deuxième test les prélèvements ayant donné lieu à un résultat de RT-PCR positif. Il est essentiel de saisir sans délai dans SI-DEP les résultats de cette deuxième RT-PCR selon le mode opératoire qui sera transmis » détaille la DGS. Le guide de prise en charge des informations « variants » dans SI-DEP a été publié par la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) le 25 janvier et mis à jour le 27 janvier. « A terme, l’objectif est que tous les laboratoires réalisant des RT-PCR puissent identifier le variant en même temps que la positivité ou non de l'échantillon. Et ce, en gardant un délai de rendu de 12 heures » projette le SDB.

NBS