Arrivée massive des tests antigéniques

Covid-19

©Diy13-istock

Les tests antigéniques seront délivrés gratuitement aux médecins et infirmiers par les pharmaciens d’officine selon un arrêté publié le 26 octobre 2020 au Journal Officiel.

Cet arrêté fixe les conditions de facturation et e prise en charge des examens de détection des antigènes du SARS-CoV-2 par les médecins, infirmiers et pharmaciens d’officine. Selon cet arrêté, les « dispositifs médicaux de diagnostic in vitro de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sont délivrés gratuitement par les pharmacies d'officine … aux médecins et infirmiers … sur présentation d'un justificatif de la qualité du professionnel ». Par ailleurs, cet arrêté habilite « le représentant de l'Etat dans le département » à autoriser « que la réalisation d'un test rapide d'orientation diagnostique antigénique nasopharyngé de détection du SARS-CoV-2 soit effectuée dans tout lieu autre que ceux dans lesquels exercent habituellement les professionnels de santé et présentant des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire ».

Si le SDB (Syndicat des biologistes) indique comprendre « parfaitement la volonté de multiplier les chances de détection du virus pour mieux casser sa diffusion », il met en garde contre le risque d’un « dérapage vers un dépistage massif incontrôlé contre-productif ». Récemment, le SNBH (Syndicat National des Biologistes des Hôpitaux) et le SJBM (Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux) alertaient également sur un risque de mésusage des tests antigéniques. En conséquences, le SDB « appelle tous les partenaires professionnels libéraux des biologistes médicaux qui utilisent ces tests antigéniques à se concerter sur le terrain pour mettre en place une stratégie commune et cohérente ».

NBS