Optimiser l'usage des tests

Covid-19

©jarun011-istock

En anticipation de la demande accrue à partir du 11 mai, l’Académie de pharmacie recommande d’ « optimiser l’usage des tests » en recourant à toutes les structures habilitées à effectuer ces tests, en coordination avec les biologistes médicaux.

Parmi ces « structures habilitées à effectuer ces tests », l’Académie de Pharmacie cite en particulier les pharmacies d’officine dans un communiqué du 17 Avril 2020 : « outre leur maillage territorial, les patients pourront y trouver auprès d’un professionnel expérimenté le moyen de détecter rapidement et en toute sécurité sanitaire, des anticorps àpartir d’une simple goutte de sang grâce à des tests rapides d’orientation diagnostique (TRODs) ». L’Académie de pharmacie rappelle que « le marquage CE n’est en aucun cas une garantie absolue de qualité » et recommande que :

  •  « Les tests sérologiques, TRODsy compris, validés par les laboratoires de référence, soient les seuls autorisés ;
  • Le biologiste médical soit le référent incontournableassurant la maîtrise de la qualité de l’analyse et la contextualisation du résultat en fonction des performances analytiques des réactifs utilisés ;
  • Une cartographiedes laboratoires, pharmacies, structures communautaires soit établie permettant de couvrir l’ensemble du territoire ;
  • L’État, dans le cadre d’enquêtes épidémiologiques, propose des moyens de collecte des données en temps réelen connectant les laboratoires et autres lieux de dépistage aux structures de santé publique (agences régionales de santé, Santé publique France...) »

Enfin, l’Académie de pharmacie quels avertit « que soient les espoirs mis dans la mise à disposition rapide de tests sérologiques, les mesures de distanciation sociale et d’hygiène doivent continueer à être strictement appliquées pour empêcher le virus de circuler et espérer enrayer l’épidémie de Covid-19 ».

NBS