L’autorisation de réalisation des tests étendue

Covid-19

©PeterSnow-istock

Un arrêté et un décret, parus le 6 avril 2020 autorisent la réalisation de tests de dépistage du virus Sars-CoV-2 par des laboratoires autres que ceux de biologie médicale, en particulier des laboratoires vétérinaires départementaux, mais sous la responsabilité d'un LBM et dans certaines conditions.

Cette mesure intervient « lorsque les laboratoires de biologie médicale ne sont pas en mesure d'effectuer l'examen de “détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR” inscrit à la nomenclature des actes de biologie médicale ou d'en réaliser en nombre suffisant pour faire face à la crise sanitaire ». Les laboratoires autorisés à réaliser les tests de dépistage sont les laboratoires d’analyse départementaux  agréés, les laboratoires accrédités suivant la norme ISO/CEI 17025 et les laboratoires de recherche « affiliés à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, à un établissement public à caractère scientifique et technologique, à un groupement d'intérêt public ou à une fondation de coopération scientifique, dont la liste est mise en ligne sur le site internet du ministère chargé de la santé ». Ces analyses doivent être réalisées « sous la responsabilité d'un laboratoire de biologie médicale, dans le cadre d'une convention passée avec lui et donnant lieu à des comptes-rendus d'examen validés par le biologiste médical, mentionnant, dans chaque cas, le nom et l'adresse du laboratoire autorisé en application du présent article ». Le SDB a exprimé dans un communiqué « son accueil favorable à cet engagement de tous face à la pandémie, en soulignant toutefois la nécessité d'un cadre contrôlé et clair ».

NBS