Des mitochondries extracellulaires détectées dans le sang

Recherche

©donfiore-istock

Des mitochondries extracellulaires circulantes ont été découvertes dans la circulation sanguine ouvrant la voie à de nouveaux biomarqueurs potentiels.

Le plasma d’un individu en bonne santé contient jusqu’à 50 000 fois plus d’ADN mitochondrial que d’ADN nucléaire. En se basant sur ces résultats, une équipe de chercheurs de l’Inserm, de l’Université de Montpellier et de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) ont révélé la présence de mitochondries intactes et fonctionnelles dans la circulation sanguine  (jusqu’à 3,7 millions par ml de plasma sanguin). Ces mitochondries circulantes pourraient être impliquées dans les processus physiologiques et/ou pathologiques nécessitant une communication entre les cellules. Les chercheurs étudient à présent la possibilité d’une utilisation de ces mitochondries extracellulaires en tant que biomarqueurs dans le diagnostic prénatal non invasif et le cancer.

Résultats publiés dans The FASEB Journal, 19 janvier 2020

NBS