De nouvelles recommandations pour la prévention et la surveillance des BHRe

Antibiorésistance

©image_jungle-istock

Face à l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur les BHRe, le HCSP actualise ses recommandations, en particulier en élargissant les conditions de dépistage des patients à risque à l’admission.

Douze fiches techniques principalement adressées aux établissements sanitaires et médicaux sociaux ont été mises en ligne par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) le 16 janvier dernier. Cette actualisation des recommandations relatives à la maîtrise et à la diffusion des BHRe (bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes) a été demandée par la Direction générale de la santé et mars 2018 du fait de l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur le sujet. Les nouvelles recommandations portent notamment sur l’adaptation des mesures à la situation épidémiologique ; la place du diagnostic microbiologique par PCR ; l’importance de mettre en place une détection informatisée et automatise des porteurs de BHRe et de leurs contacts réhospitalisés ; et la définition des conditions de suivi des patients contact en fonction de leur risque d’acquisition après exposition à un patient porteur de BHRe. « Il s’agit de définir une politique pragmatique de prévention et de surveillance des BHRe pour les établissements, basée sur une évaluation du risque, permettant à l’expertise locale d’opter pour des mesures adaptées à la situation » détaille le rapport du HCPS.

NBS