Le SJBM se joint à la mobilisation des personnels hospitaliers du 14 novembre

Profession

©Lammeyer-istock

Le SJBM se joint à Action Praticiens Hôpital & Jeunes Médecins et dépose un préavis de grève des soins urgents et non urgents pour le 14 novembre, tout en participant à l’organisation d’une grande manifestation de tous les personnels hospitaliers à Paris.

Face à la crise du monde hospitalier, et alors que « les laboratoires hospitaliers sont confrontés aux injonctions contradictoires de toujours plus d’économie et d’une obligation d’accréditation à 100% », le SJBM rejoint Action Praticiens Hôpital & Jeunes Médecins pour exiger la promulgation d’un plan d’urgence pour l’hôpital public avec un financement à la hauteur des besoins de santé de la population. Les demandes des syndicats sont notamment : une augmentation de l’ONDAM (objectif national de dépenses d'assurance maladie) hospitalier à hauteur de 4,4% suivant l’évolution naturelle des charges annuelles et des investissements dans les laboratoires hospitaliers pour qu’ils puissent s’accréditer à 100% ; donner un pouvoir décisionnel aux CME (Commission médicale d'établissement) et aux futures CMGHT (CME de GHT) remettre le projet médical et les biologistes hospitaliers au centre de l’organisation de la biologie dans les GHT (groupement hospitalier de territoire) ; un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée des praticiens hospitaliers ; une augmentation significative des rémunérations des médecins et pharmaciens hospitaliers ; privilégier le juste au soin au malade au moindre coût « et non la recherche de rentabilité à tout prix qu’induit la tarification à l’acte ». Le SJBM appelle donc à « la suspension de la participation aux activités institutionnelles » et à « l’organisation d’événements locaux ou régionaux permettant de rassembler les personnels et les usagers et de rendre leurs revendications publiques ».

NBS

Publicités