La détection de l’ARN génomique de la rougeole inscrite au remboursement

NABM

©South_agency-istock
La détection de l’ARN génomique de la rougeole par amplification a été inscrite à la NABM selon un arrêté publié le 16 octobre 2019 au Journal officiel.
La HAS (Haute Autorité de Santé) s’était prononcée en faveur de l’inscription à la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) du test d’amplification des acides nucléiques pour le diagnostic de la rougeole dans un avis publié 09 juillet 2019. La détection de l’ARN génomique de la rougeole par amplification a été inscrite au chapitre 19 « Microbiologie médicale par pathologie ». Les indications reprennent les recommandations de la HAS avec une prise en charge en phase précoce de rougeole, s’adressant, hors foyer épidémique actif, aux patients présentant des signes cliniques de rougeole, qui aient préalablement été immunisés ou non (naturellement ou par vaccination avec une ou deux doses), ainsi qu’aux personnes récemment vaccinées. Dans tous les cas, le prélèvement à privilégier est un prélèvement oropharyngé par écouvillonnage, qui doit être obligatoirement accompagné de renseignements cliniques. Les résultats, quand ils sont positifs, doivent être transmis au CNR dans le cadre de ses missions de surveillance.

NBS

Publicités