Bilan sur l’ouverture du don d’ovocytes aux donneuses nullipares

Agence de la biomédecine

©Christoph Burgstedt-istock

Malgré une augmentation de près de 20% du nombre de dons d’ovocytes liée à son ouverture aux femmes nullipares en 2016, le nombre de dons reste insuffisant pour répondre à la demande indique l’agence de la biomédecine dans son rapport annuel 2018 publié le 25 septembre 2019.

« L’ouverture du don d’ovocytes en 2016 aux femmes d’ayant jamais procréé a permis de d’accroitre de près de 20% le nombre de dons et de rajeunir le profil des donneuses » déclare l’agence de la biomédecine (ABM). En 2016, 743 femmes ont effectué un don d’ovocytes (203 donneuses de plus qu’en 2015), dont 147 donneuses n’ayant jamais procréé. Ce chiffre reste stable en 2017, avec 756 donneuses dont 245 donneuses nullipares. Entre 2016 et 2017, une modification du profil des donneuses nullipares a été observées, avec une proportion plus importante de femmes ayant plus de 25 ans et de femmes ayant choisi d’autoconserver ses gamètes.
Ces chiffres restent « insuffisants pour répondre à la demande et satisfaire la liste des couples inscrits en attente » commente l’ABM. Le nombre de couples en attente d’un don d’ovocyte se chiffre à 2 726 en 2017. La situation est plus favorable pour le don de spermatozoïdes, avec un ratio du nombre de nouvelles demandes d'AMP dans l'année rapporté au nombre de donneurs acceptés dans l'année qui diminue pour la deuxième année consécutive, passant de 9,9 en 2015 à 4,5 en 2017.

Les chiffres clés en 2017
- 151 611 tentatives d’AMP ont été recensées, regroupant les inséminations, les fécondations in vitro et les décongélations d’embryons congelés(congélation lente ou vitrifiés) avec gamètes et embryons issus ou non d’un don. Le recours à l’ICSI (injections intracytoplasmiques de spermatozoïde) représente 68% de l’ensemble des tentatives de fécondation in vitro.
- Près de 26 330 enfants sont nés grâce à une AMP
- 5,1% des enfants conçus par AMP sont nés grâce à un don (1 303 enfants) : 3,7% sont issus d’un don de spermatozoïdes (956 enfants) ; 1,3% des enfants sont issus d’un don d’ovocytes (329 enfants) ; 0,07 % des enfants sont issus d’un accueil d’embryon (18 enfants)
- 756 nouvelles donneuses d’ovocytes
- 404 nouveaux donneurs de spermatozoïdes

NBS

Publicités