Vers de nouveaux antibiotiques

Recherche

© Sergey Nazarov

De nouveaux antibiotiques efficaces contre les bactéries multirésistantes à Gram positif et négatif et qui ne semblent pas déclencher de résistance lors de leur utilisation chez des souris infectées ont été mis au point par une équipe de l’Inserm et de l’Université de Rennes 1.

Tout est parti de la découverte en 2011 de la présence d’une toxine fabriquée par les staphylocoques dorés dont le rôle était de faciliter l’infectionpossédait une double activité toxique et antibiotique. « Nous avions ainsi identifié une molécule qui possédait une double activité toxique et antibiotique. Nous nous sommes dit que si nous arrivions à dissocier ces 2 activités, nous serions capables de créer un nouvel antibiotique dépourvu de toxicité sur notre organisme. Restait à relever ce challenge » raconte Brice Felden, directeur du laboratoire Inserm-Université de Rennes 1 U1230 « ARN régulateurs bactériens et médecine » de Rennes. L’équipe de ce dernier, en collaboration avec une équipe de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR) ont synthétisé une nouvelle famille de « peptidomimétiques ». Ces peptides sont inspirés du peptide bactérien naturel initial mais ont été raccourcis et modifiés. Deux d’entre eux se sont révélés efficaces contre le Staphylocoque doré et les Pseudomonas aeruginosa résistants sur des modèles murins atteints de sepsis sévères ou d’infections cutanées, sans qu’aucune toxicité n’ait été observée. D’autre part, les bactéries mises en contact avec ces antibiotiques chez l’animal pendant plusieurs jours n’ont pas montré de signe de résistance (sur des temps courts, jusqu’à 15 jours, la prudence reste donc de mise).

« Nous pensons que ces nouvelles molécules représentent des candidats prometteurs au développement de nouveaux antibiotiques, pouvant apporter des traitements alternatifs à la résistance aux antimicrobiens. La prochaine étape consiste à démarrer les essais cliniques de phase I chez l’humain. Le brevet vient d’être licencié et une start-up vient d’être créée» déclare Brice Felden.

Ces travaux ont été publiés le 9 juillet 2019 dans la revue Plos Biology.
Vidéo de présentation

NBS