Mode d’emploi pour le déploiement de la télémédecine

HAS

©Jae Young Ju-istock

La HAS publie une série de guides didactiques pour le déploiement opérationnel de la télémédecine destinés aux professionnels, ainsi qu’un document d’information pour les patients.

Ce travail fait suite à l’identification des conditions d’éligibilité à la téléconsultation et à la téléexpertise effectué par la HASen 2018. Saisie par le ministère des Solidarités et de la Santé, la HAS a élaboré des guides didactiques destinés aux professionnels. Ces guides décrivent pour chacun des actes de téléconsultation, de téléexpertise et de téléimagerie les conditions requises pour une mise en œuvre sécurisée et les conditions de réussite de ces actes à chaque étape de la prise en charge médicale. Le rôle du professionnel médical est également rappelé : estimer la pertinence d’une prise en charge par téléconsultation et recommander de transmettre le compte rendu de la réalisation de l’acte de télémédecine au médecin traitant. Le rôle de « Consultant en Biologie Médicale » impliqué dans les actes de télé-expertise en libéral au sein de l’équipe de soins pluriprofessionnelle est notamment cité dans le rapport d’élaboration parmi les spécialités médicales auxquelles les recommandations devraient être élargies et « pour lesquelles la télémédecine peut apporter des bénéfices ». La HAS souligne que la télémédecine est une modalitéd’exercice médical comme une autre qui doit avoir un niveau de qualité et de sécurité équivalent à un acte en présentiel.

En complément, a HAS a élaboré une fiche d’information pédagogique destinée aux patients, « ma consultation médicale à distance », conçue comme un outil de dialogue médecin-patient pour expliquer et rassurer. Par ailleurs, la HAS fournit des grilles d’entretien permettant de s’assurer que les actes de télémédecine répondent effectivement aux attentes et aux besoins des patients, selon la méthode du patient-traceur (méthode qui consiste à interroger la qualité d’une prise en charge à partir d’un cas et de mener des entretiens avec le patient lui-même puis avec l’équipe pluriprofessionnelle).

Téléconsultation et téléexpertise : guide de bonnes pratiques
Téléimagerie : guide de bonnes pratiques

NBS