Le cabinet de la ministre de la santé à l’écoute

Profession

©MicroStockHub-istock

François Blanchecotte, président du SDB (Syndicat des biologistes), a été reçu le 23 mai par le Dr Mickael Benzaqui, conseiller d’Agnès Buzyn au cabinet de la ministre de la Santé. Une première étape vers une prise en compte concrète des enjeux de la profession ?

Prévention, nouvelles missions, restructuration et offre de soins de proximité… Il ressort de cette rencontre une réelle volonté d’écoute des interrogations des biologistes médicaux de la part du cabinet de la ministre. « Il est rassurant de constater qu’il ne voit pas la profession uniquement comme un poste de dépenses à réduire, mais bien comme une spécialité médicale à part entière » se réjouit le président du SDB dans un communiqué publié le 3 juin. Et ce d’autant plus suite à « la double attaque de l’avis de l’Autorité de la concurrence et des déclarations du Premier ministre » ajoute-t-il, faisant notamment référence à la rencontre du 15 mai dernier avec le cabinet du premier ministre.
 
Les échanges ont porté sur l’avenir de la biologie médicale, en lien avec les questions de prévention, de médecine personnalisée et de pertinence des soins, avec avant tout, la nécessité de prise en charge optimale du patient. « Les innovations en matière de diagnostic et la maîtrise des données biologiques du patient font des biologistes médicaux des interlocuteurs précieux pour l’avenir de notre médecine et un partenaire incontournable des politiques de santé publique » rappelle François Blanchecotte. Cette volonté d’écoute et d’échange de la part du cabinet de la ministre de la Santé avait également été rapportée par Lionel Barrand, président du SJBM (Syndicat des jeunes biologistes médicaux), lors de sa rencontre avec le Dr Mickael Benzaqui le mois dernier.

NBS