Prise en charge simplifiée du VHC chez l’adulte

Recommandations de la HAS

©designer491-istock

La Haute Autorité de Santé (HAS) a mis en ligne le 20 mai dernier une fiche mémo pour une prise en charge simplifiée du virus de l’hépatite C (VHC) adaptée à chaque patient.

Cette fiche publiée par la HAS intervient dans le cadre de l’objectif de santé publique fixé par l’OMS d’éliminer l’infection par le virus de VHC pour 2030 (soit une diminution de 90 % des nouvelles infections, associée à une réduction de la mortalité liée au VHC de 65 %).

La prise en charge simplifiée doit pouvoir être réalisée au plus proche du lieu de vie du patient ou dans un lieu où le patient est déjà suivi et peut conduire à une prise en charge spécialisée avec réunion de concertation pluridisciplinaire en fonction de données cliniques ou paracliniques listées dans cette fiche. Le dépistage de l’hépatite C est recommandé « chez toute personne à risque d’infection par le VHC ou estimant qu’elle a pu avoir un contact avec le VHC, ou pour laquelle le professionnel de santé pense qu’il y a un risque ». La méthode classique recommandée est la recherche des anticorps anti-VHC sériques par un test immuno-enzymatique de 3e génération sur un prélèvement sanguin veineux. Les TROD (test rapide d’orientation diagnostique) peuvent être cependant utilisés en alternative « chez les personnes à risque éloignées des structures d’accès commun et chez les personnes à risque non ou insuffisamment dépistées et chez qui les avantages des TROD arriveraient plus facilement à convaincre de l’intérêt d’un dépistage immédiat ».

La fiche mémo détaille les caractéristiques des patients concernés, les étapes du dépistage, le bilan initial lors du diagnostic, et le traitement et suivi en cas de traitement simplifié.

Fiche mémo
Rapport d’élaboration 

NBS