Une nouvelle stratégie antimicrobienne pour détruire spécifiquement les bactéries multi-résistantes

Antibiorésistance

Observation d'une culture d'une souche de bactérie. © Institut Pasteur

Des chercheurs ont mis au point une stratégie alternative à l’utilisation d’un traitement antibiotique classique non ciblé en programmant une structure génétique bactérienne capable de tuer spécifiquement les bactéries multi résistantes aux antibiotiques, sans perturber l’équilibre de l’écosystème bactérien.

Cette stratégie alternative permet de prévenir l’effet délétère des dysbioses entrainées par un traitement antibiotique non ciblé et est associé à un taux minime d’apparition de nouvelles résistances. Elle est basée sur l’expression spécifique de toxines extrêmement puissantes délivrées par conjugaison. Le gène codant pour la toxine est donc à l’intérieur du plasmide. « L’utilisation des toxines issues du système « toxine-antitoxine de type II », nous a paru judicieuse, car il s’avère que les bactéries ne développent pas de phénomène de résistance face à cet arsenal. En revanche, l’un des défis de cette méthode est de maitriser l’extrême puissance des toxines. Afin de contrôler ces toxines, nous avons séparé leurs gènes en deux fragments. Ainsi, nous nous assurions qu’elles ne seraient efficaces qu’en présence des deux morceaux recombinés » explique Didier Mazel, Laboratoire plasticité du génome bactérien - UMR3525, Génétique des génomes (Institut Pasteur/CNRS), principal auteur de l’étude. L’efficacité de cet outil génétique a été vérifiée in vivo dans les communautés complexes naturelles de bactéries du microbiote chez le poisson zèbre et l’artémie.

Ces résultats ont été publiés par des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de de l’Universidad Politécnica de Madrid dans la revue Nature Biotechnology, le 15 avril 2019 et ont fait l’objet d’une demande de brevet européen EP18306780 déposée par l’Institut Pasteur et le Centre National de la Recherche Scientifique le 20 décembre 2018, intitulée Intein mediated protein splicing system for controlled expression of proteins – Use in the expression of toxins in target cells.

NBS