20 millions d’économies attendues en 2019 pour la biologie

Profession

L'assurance maladie attend 20 millions d'euros d'économies en biologie dans le cadre de la maîtrise médicalisée des prescriptions en 2019, selon un document établi par la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam).

L'assurance maladie estime que les objectifs fixés pour 2018 n'ont été atteints qu'à 65% avec une économie globale de 471 millions d'euros, contre 730 millions attendus. En ce qui concerne la biologie, les objectifs n’ont été atteints qu’à 44%, avec 9 millions d’économies enregistrées sur ce secteur en 2018 contre 20 millions initialement attendues dans le bilan à mi-parcours du plan national de gestion du risque et d'efficience du système de soins (PNGDRESS) pour 2018-2019. Dans le cadre de la maîtrise médicalisée des prescriptions en 2019 l'assurance maladie attend donc 780 millions d'euros d'économies pour 2019 dont 20 millions en biologie, 45 millions pour les actes d’imagerie, et 30 millions pour la prescription d’antibiotiques.

NBS avec l'APM