Pérenniser les Centres de Ressources Biologiques

Recherche

L’Académie nationale de médecine recommande de réorganiser les Centres de Ressources Biologiques (CRB) en créant un Comité national de pilotage dans un rapport portant sur les domaines réglementaires, structurels et financiers qui menacent la pérennité des CRB.

Les CRB sont indispensables à la recherche biomédicale et en particulier au développement de stratégies thérapeutiques nouvelles et à la découverte de marqueurs diagnostiques et pronostiques. Il en existe 91 sur le territoire, dont 54 sont certifiés (NF S96-900 et ISO-20387). La gouvernance morcelée de ces centres, liée à un cadre réglementaire inadapté à une conservation de longue durée d’échantillon précieux et à un modèle économique instable sont autant d’éléments qui fragilisent les CRB.

En conséquence, l’Académie de médecine recommande une réorganisation des CRB dont le pilotage national devra être confié à une instance unique regroupant les membres de l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), et dont les missions seront :
- de définir une stratégie nationale pour les CRB, en concertation avec les établissements de soins ;
- d’établir un dispositif d’évaluation des CRB en partenariat avec le Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES) ;
- de proposer un mode de financement uniquebasé sur l’évaluation de l’activité et de la participation du CRB à la recherche par le redéploiement des dotations MERRI (missions d'enseignement, de recherche, de référence et d'innovation) et PIA (programme d'investissements d'avenir) ;
- de faire des propositions en matière législative et réglementaire pour l’utilisation des ressources biologiques humaines à des fins de recherche.

NBS