Thierry Damerval, Directeur général de l’Inserm, a été nommé PDG de l’Agence Nationale de la Recherche

Recherche

Biologiste infos
Crédit photo : Inserm/Heidinger, Jean-Marie

Thierry Damerval vient d’être nommé Président directeur général de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) par décret du Président de la République du 8 décembre 2017, sur proposition de la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Arrivé à l’Inserm en décembre 2007 en qualité de Directeur général délégué à la stratégie, Thierry Damerval est devenu Directeur général délégué en 2011, aux côtés d’André Syrota puis d’Yves Lévy. Ce dernier confie « avoir vivement apprécié les qualités professionnelles et humaines de Thierry Damerval. Son engagement et sa personnalité auront marqué l’Inserm » et « lui souhaite pleine réussite dans ses nouvelles fonctions au service de la recherche ».

En dix ans, Thierry Damerval aura soutenu la stratégie de l’organisme au travers de grandes étapes de l’Inserm dans un contexte de transformation du paysage de la recherche, relate un communiqué de l’Inserm : création de l’Alliance Aviesan, coordonnée par l’Inserm en 2009 ; évaluation de l’Inserm par un comité international en 2008 et 2015, définition des plans stratégiques 2010-2015, puis 2016-2020, et contrats d’objectifs et de performance associés ; participation de l’Inserm aux Programmes d’Investissement d’Avenir depuis 2010.

Thierry Damerval a par ailleurs représenté l’Inserm dans de nombreuses instances « essentielles au rayonnement de l’organisme », selon l’Inserm, au niveau national dans le cadre de la politique de site ou au niveau européen, comme au sein de l’EMRC (European medical research council) ou en tant que représentant de la France au SRG (groupe de représentants des Etats) d’IMI (Initiative médicaments innovants) de l’Union européenne.

Sur les grands sujets scientifiques, Thierry Damerval aura appuyé la nouvelle structuration de l’Inserm en instituts thématiques qui a permis à l’organisme de répondre de manière réactive aux grands enjeux de recherche. Il a interagi étroitement avec les instances et en particulier les présidents des différents conseils scientifiques de l’Inserm.

Il a également accompagné la mise en œuvre des évolutions structurelles de l’établissement, en coordonnant depuis 2011 l’action des départements et des délégations régionales. Il a enfin veillé à renforcer le dialogue social, que ce soit dans le cadre du CHSCT dont il a assuré la présidence ou des interactions avec le CAES de l’Inserm.

La rédaction d’après un communiqué de l’Inserm