HLA et hypersensibilité à l’abacavir, un nouveau mécanisme décrypté

Auto-immunité

Biologiste infos
Crédit photo : jarun011-istock

Le Pr Sophie Caillat-Zucman, du laboratoire d’Immunologie et Histocompatibilité de l’hôpital Saint Louis, a présenté lors des Journées de Biologie clinique, un nouveau concept physiopathologique de lien entre un agent chimique, l’abacavir, et une réaction auto-immune d’hypersensibilité.

Celui-ci ouvre des pistes prometteuses pour l’amélioration des thérapies et pour comprendre plus largement le rôle de l’environnement dans des mécanismes auto-immuns.

HLA et hypersensibilité à l’abacavir

Télécharger l'article en PDF

Source : Biologiste infos n°89

Noëlle GUILLON