Stewart Cole nommé directeur général de l’Institut Pasteur

Personnalité

Biologiste infos
Crédit photo : DR

Le 13 octobre 2017 le professeur Stewart Cole a été nommé directeur général de l’Institut Pasteur par son conseil d’administration pour un mandat de 4 ans. Il prendra ses fonctions en janvier 2018.

Personnalité scientifique internationalement reconnue, professeur de pathogénèse microbienne, Stewart Cole est depuis 2007 professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), un des premiers centres d’enseignement et de recherche au niveau mondial, où il dirige l’Institut de recherche en infectiologie (Global Health Institute).

Stewart Cole a reçu de nombreux prix et distinctions au niveau national et international. En 2009, l’OMS lui a décerné le prestigieux STOP-TB Partnership Kochon Prize en reconnaissance de son leadership dans la recherche génétique sur l’infection par le bacille de Koch et pour sa contribution au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques contre la tuberculose.

Stewart Cole est également l’auteur de plus de 350 publications scientifiques dans le monde de l’infectiologie, en particulier sur la tuberculose et la lèpre.

Sa nomination à la tête de l'Institut Pasteur fait suite au travail approfondi conduit depuis mai dernier par un Search Committee présidé par le professeur Jules Hoffmann, prix Nobel de physiologie ou médecine.

Suite à cette nomination, Christian Vigouroux, président du conseil d’administration de l’Institut Pasteur a déclaré : « Notre objectif est de développer et de renforcer l’excellence scientifique de l’Institut Pasteur au service d’une meilleure santé pour tous, partout dans le monde. En 2018, Stewart Cole sera chargé d’élaborer un nouveau plan stratégique pour les 4 ans à venir. »

Comme l’exprime Stewart Cole, sa priorité en tant que directeur général de l'Institut Pasteur « sera de mettre en oeuvre un programme créatif, avec l’ambition de renforcer la position de premier plan de l’Institut, afin de relever les défis médicaux et sanitaires mondiaux du XXIe siècle, notamment en biologie, microbiologie et maladies infectieuses. »

Stewart Cole succède au professeur Christian Bréchot, dont le mandat s’est achevé le 30 septembre 2017.

La rédaction