Deux équipements technologiques de pointe pour le centre d’Assistance Médicale à la Procréation du CHU Dijon Bourgogne

PMA

Biologiste infos
Crédit photo : CHU Dijon

Classé 2ème établissement d’excellence en France par Santé magazine (mai 2017) parmi les 30 centres ayant les meilleurs taux d’accouchement après transfert d’embryons frais, le centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne vient d’investir dans des équipements de haute technologie pour améliorer encore la prise en charge des patients.

En matière d’assistance médicale à la procréation, le CHU de Dijon Bourgogne se positionne incontestablement en haut du tableau, avec des taux de grossesse dépassant de près de 50 % la moyenne nationale. Le centre d’Assistance Médicale à la Procréation est ainsi une structure d’excellence au service de la population qui propose une offre de soins globale pour l’ensemble des activités d’AMP (Insémination Intra-Utérine et Fécondation In Vitro). Pour offrir aux patients les meilleures garanties de réussite, le centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne vient d’investir dans des équipements techniques de pointe.

Embryoscope

Le centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne fait partie des premiers en France à s’être équipé d’un Embryoscope, en 2012. Ce mois-ci, une extension est ajoutée afin de permettre à tous les couples d’en bénéficier.

Véritable incubateur d’embryon doté d'une caméra, l’appareil filme toute l'évolution de l'embryon avant son replacement dans l’utérus des patientes. Il permet ainsi de mieux choisir les embryons à transférer ou à congeler.

Cette technique innovante permet d’obtenir une incubation beaucoup plus stable, sans variation de température ou d’humidité de la culture. En effet, grâce à l’embryoscope, il n’est plus nécessaire de déplacer les embryons de la chambre de culture au microscope.

Cet incubateur dernière génération permet aux couples d’augmenter et d’accélérer leurs chances de grossesses à partir d’un même cycle de fécondation in vitro. Il offre également un spectacle exceptionnel puisqu’il permet d’observer toutes les divisions cellulaires de l’embryon.

Crédit photo : CHU Dijon

Automate de congélation par vitrification

Un automate de congélation par vitrification vient d’arriver au CHU Dijon Bourgogne. Depuis juin 2017, le centre d’AMP du CHU est donc le 1er en France à disposer de cette technologie de pointe.

L’automate de congélation par vitrification permet une congélation ultrarapide des ovocytes et des embryons. Contrairement à la congélation lente, la vitrification permet de protéger les ovocytes et les embryons des altérations liées au froid. Cette technique assure ainsi une meilleure conservation et optimise les chances de survie des embryons et des ovocytes après décongélation.

L’autre avantage de cette technique est qu’elle assure des résultats identiques à ceux obtenus après transfert d’embryons frais. Ces excellents résultats engagent les médecins à limiter le nombre d’embryons transférés, réduisant au final la probabilité de grossesses multiples.

Devenir référent

Grâce à ces appareils, les patientes du centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne pourront bénéficier de technologies innovantes sans avoir à payer un coût supplémentaire. Cet équipement témoigne de la volonté d’excellence du centre d’AMP qui souhaite devenir référent en matière de vitrification, notamment ovocytaire.

À l’image de ces innovations, le centre d’AMP participe activement à la recherche scientifique, que ce soit par le biais d’essais cliniques ou de publications.

Tous les membres de l’équipe cherchent à optimiser la prise en charge des patients et à leur offrir les meilleures chances possibles de préserver leur fertilité, d’obtenir une grossesse et de donner naissance à un enfant en bonne santé.

La rédaction