La démographie des pharmaciens biologistes à la baisse

Démographie

Biologiste infos
Crédit photo : KatarzynaBialasiewicz-istock

Au 1er janvier 2017, 7 347 pharmaciens biologistes étaient inscrits à l’Ordre national des pharmaciens, soit 1,6 % de moins qu’en 2015 et 9,2 % de moins qu’il y a dix ans.

La section des pharmaciens biologistes (section G) représente, en effectif, 9,9 % de l’ensemble des pharmaciens. Atteignant 49,6 ans, la moyenne d’âge de cette section suscite une interrogation quant au renouvellement de la profession.

Crédit photo : Ordre national des pharmaciens

Ceci d’autant plus que l’écart d’âge entre les pharmaciens biologistes du secteur privé et ceux du secteur public est de 5 ans (respectivement 51,7 et 46,7 ans), alors que la part des pharmaciens biologistes dans le secteur privé domine largement (environ 60 % des pharmaciens biologistes).

Les professionnels de la section G se répartissent en effet de la façon suivante : 4 288 pharmaciens biologistes exerçant dans le privé, 2648 pharmaciens biologistes travaillant dans les services publiques ou les hôpitaux, 411 pharmaciens biologistes exerçant dans d’autres structures. Les départements et collectivités d’Outre-mer recensent, quant à eux, 208 pharmaciens biologistes.

Crédit photo : Ordre national des pharmaciens

Concernant la répartition par genre, la population de pharmaciens biologistes est, à l’image de l’ensemble de la population des pharmaciens, très féminisée. Elle compte 4 342 femmes pour 2 992 hommes, soit 59 % de femmes pour 41 % d’hommes.

La réforme de la biologie médicale de 2010 a entraîné de fortes évolutions dans la plupart des régions, et dans toutes les structures, publiques comme privées. En témoigne le nombre de laboratoires de biologie médicale (LBM), qui a été divisé par 2 ou 3 en six ans. On dénombre ainsi 3 710 LBM en 2016.

Crédit photo : Ordre national des pharmaciens

Actuellement, cette importante restructuration du réseau biologiste se poursuit. Pour autant, la couverture nationale est préservée, puisque d’après l’Ordre national des pharmaciens, « une majeure partie de la population française est située à moins de 30 minutes en voiture d’un LBM et que la moyenne de LBM pour 100 000 habitants n’a pas varié depuis deux ans et s’élève à 5,7. »

Crédit photo : Ordre national des pharmaciens

La rédaction