Sonic, Cinven et PAI Partners intéressés par le rachat d’Unilabs

Biologie médicale

Biologiste infos
Crédit photo : DR

La vente de la société suisse de diagnostic, Unilabs SA, a attiré l'intérêt de plusieurs entreprises, dont Sonic Healthcare Ltd., le plus grand fournisseur de tests médicaux de l'Australie, l'entreprise Novo A/S, maison-mère du groupe pharmaceutique Novo Nordisk, et les fonds d'investissement Cinven et PAI Partners SAS, selon des informations de l’Agence Bloomberg parues vendredi 23 octobre 2015.

Le groupe suisse de laboratoires d'analyses médicales et services de radiologie Unilabs, basé à Genève, et fondé en 1987, a enregistré un chiffre d'affaires de 451 millions d'euros en 2014, selon l’Agence de presse médicale. L’opération de rachat pourrait donc atteindre 1,5 milliard d'euros (1,7 milliard de dollars). Le groupe aurait en effet augmenté son profit en août, et ses objectifs de vente après les revenus du deuxième trimestre auraient augmenté de 12 % à 172,1 millions d'euros par rapport à un an plus tôt, selon l’Agence Bloomberg. Ses bénéfices ajustés avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, pour ce deuxième trimestre auraient alors augmenté de 31 % à 27,2 millions d'euros.

Les fonds d'investissement Apax et Nordic Capital, qui contrôlent actuellement Unilabs travaillent sur cette opération de cession avec le cabinet de conseil financier Rothschild. La vente d’Unilabs reste toutefois à un stade très précoce et les propriétaires actuels pourraient décider de ne pas aller plus loin, selon la source de l’Agence Bloomberg.

L'industrie du diagnostic médical a vu une vague de consolidation dans les derniers mois au milieu d'un boom dans les offres de soins de santé. En juin, la société de rachat Cinven a acquis une participation majoritaire dans le groupe de laboratoires allemands, Synlab. Un mois plus tôt, Cinven avait également acheté le groupe français Labco SA. De son côté, Eurofins a racheté, ce mois-ci, les réseaux Bio-Access-Labazur et Biomnis, note-t-on.

La rédaction avec l’Agence Bloomberg et l’APM